Lire les Posts

L’ambiguité des usages du mobile

2016-01-22 14:02 par Nathalie Kantorowicz (commentaires : 0)

On a parlé dans ces lignes des problèmes soulevés par les consommateurs, en ce qui concerne la confiance qu’ils placent dans le mobile. En 2014 le sentiment à l’égard des technologies était mitigé, que ce soit sur la Banque et les achats sur mobile, ou wearables and connected tech, et ce sur l’ensemble de nos communautés de consommateurs (hommes et femmes de 15 à 60 ans, France et UK). En 2015 ils ont commencé à accorder plus de confiance à leurs appareils mobiles, mais encore avec quelques doutes. Ceci ne veut pas dire qu’ils les utilisent moins, bien au contraire, ils sont plus que jamais connectés, et ce quel que soit leur pays de résidence, leur sexe, et qu’ils soient de la ‘Génération Y’, des ‘digital natives’, ou d’autres tranches d’âge.

Les membres de nos communautés reconnaissent se connecter à Internet ‘Plusieurs fois par jour dès le réveil et jusqu'au coucher principalement via Ipad et téléphone’ (Femme, 38 ans). Ils utilisent divers appareils, selon le moment de la journée ‘Je me connecte via ma tablette quand je me lève, et quand je la ferme je sors les chiens, et quand je rentre c’est sur le laptop, et pour le reste de la journée’ (Femme, 58 ans).

Certains sont ultra-connectés ‘Je suis souvent sur plusieurs appareils en même temps…en mode multitâche’ (Homme, 52 ans) ; ‘je me connecte toute la journée sur internet avec mon téléphone pro pour lire mes mails avec mon téléphone perso pour aller sur facebook ou chercher des infos et le soir avec ma tablette’ (Femme, 42 ans). Les utilisateurs plus occasionnels se connectent quand même de façon quotidienne ‘chaque jour, dès le matin, principalement pour le travail’ (Femme, 49 ans).

Bien qu’ils utilisent de façon quotidienne Smartphone, tablette, laptop, et PC, pour accéder à Internet, les consommateurs expriment encore des réserves quant à l’utilisation de leurs données personnelles. Cela se manifeste tout particulièrement en France, où en réponse à la question ‘Etes-vous particulièrement inquiet en ce qui concerne la protection de vos données personnelles, quand vous utilisez votre smartphone (tablette) pour vous connecter à Internet ?’, ils disent ‘particulièrement non, attentive oui’ (Femme, 38 ans). En fait, ils mettent dans le même sac ce qui a trait à la sécurité en ligne, et l’utilisation de leurs données personnelles ‘Non je fais attention à ce qu'il y ait le cadenas pour les paiement après je sais que toutes mes infos sont transmises mais bon...’ (Homme, 33 ans).

Conscients des risques en ce qui concerne leurs données personnelles, ils prennent les mesures adéquates ‘quand on va sur internet on sait que nos données sont monnayées...il faut cocher les bonnes cases pour que ce soit fait le moins possible sinon on est envahi de mails et d'appels’. C’est une autre histoire en qui concerne la sécurité et les virus : leur Smartphone n’est pas nécessairement équipé d’antivirus, car ils ne pensent pas que ce soit vraiment utile ‘je ne sais pas si les antivirus sont plus efficaces’ (mentionné par 2 femmes dans la même discussion).

En Décembre, nous avons réalisé 2 discussions en ligne avec un groupe de 30 étudiants en France, âgés de 22 à 25 ans. Alors que 95% d’entre eux utilisaient les paiements mobiles (in-app ou carte prépayée), plus de 7 sur 10 d’entre eux ont exprimé des réticences concernant ce mode de paiement : réticences quant à la sécurité du paiement via Smartphone, l’usage de leurs données personnelles, ou la difficulté à contrôler leurs dépenses et leur budget. Mais au final, ces réticences ne les empêchaient pas d’utiliser ces apps, tant ils étaient séduits par leur aspect pratique, et leur facilité d’utilisation.

Et cela résume bien l’ambiguïté des consommateurs à l’égard des services mobiles. Ils peuvent avoir des sentiments mitigés quant à la sécurité de certains systèmes et apps, ou en ce qui concerne l’utilisation faite de leurs données personnelles, mais ils utilisent toujours plus ces services et apps, car ils sont littéralement ‘accros’ à leur utilité et leur simplicité d’utilisation.

Pour en savoir plus sur les études que nous réalisons dans nos communautés d’ados et adultes de 18 à 60 ans, en France et au UK, contactez-nous via http://fr.the-marketing-labs.com/index.php/contact-v3.html

Revenir

Ajouter un commentaire